Search
  • Maroun

D'une villa-cabane à une vraie maison !

Updated: Feb 2

Son père parti quand elle était encore enfant, sa mère au chômage, Nomena vivait dans une cabane en bois construite avec l'aide de sa mère. Ce qu'elle appelait avec humour sa "villa en bois de rose" est en réalité un assemblage de planches d'une surface de 4m2, laissant entrer le froid, la pluie, et exposée aux glissements de terrain. Dépourvue d'éclairage, sa villa ne lui permettait pas d'étudier une fois la nuit tombée (et elle tombe tôt à Tana), et le récent trou dans le toit n'arrangeait pas les choses, puisque tout était inondé à la moindre pluie. Nomena et sa mère ont dû abandonner leur cabane et déménager chez leur voisine...


Après leur avoir rendu visite et écouté leurs problèmes, nous avons décidé de partir à la recherche d'une nouvelle maison – une maison où elle pourrait vivre avec sa grande sœur et ses deux enfants, qui avaient des problèmes similaires. Une semaine de recherche et de multiples refus plus tard, nous avons trouvé un appartement de trois pièces, construit en dur et doté d’une cuisine, pour héberger toute la famille. Non seulement Nomena n'a plus à étudier à la lumière de la bougie avant de dormir sur le même matelas que tout le reste de sa famille, mais encore l'école est bien plus proche. Quant à la villa en bois de rose, elle sera sans doute utilisée pour un élevage de poulets, utilisation bien plus appropriée...


#aide #madagascar

0 views
  • Facebook
  • LinkedIn

OBJECTIF LYCÉE

5 rue Henri de Bornier, Paris

objectif.lycee@gmail.com